Bio

Sébastien Cauquil (guitar, compositions)

Sébastien Cauquil est né en 1978 à Monpellier. Il grandit dans le Sud Ardèche.  A 14 ans, il découvre Slash (des Guns' n Roses) et écoute en boucle Jimi Hendrix: il décide de mettre le pied à l'étrier en prenant des cours de guitare au centre Le Bournot à Aubenas. Sa passion pour cet instrument ne s'est plus tarie à partir de ce moment-là: Il est alors fortement influencé par le jeu de Satriani, Vai, Petrucci... 

Une fois en faculté de Lettres à Montpellier, il prend à nouveau des cours de guitare et fait quelques scènes (notamment au Rockstore) au sein de son école de musique "Top Espace Musical" où il acquiert la discipline du jeu en groupe et l'apprentissage rapide des morceaux.  

Par la suite, après encore quelques cours axés sur le jazz et l'harmonie, il  développe son sens de l'improvisation et abordera la musique en autonomie. Il continue à jouer avec d'autres musiciens et apprend beaucoup à leur contact ; il  touche un peu à tous les styles (rock, métal, jazz, etc.) en consacrant plusieurs heures par jour à l'apprentissage de la guitare. 

Entre 2006 et 2010, il enregistre deux albums studio avec le groupe Elvin Road (musique filmique/ambiance/ métal) mené par Antoine Saison où il joue toutes les parties guitare.

Puis il décide en 2013, en fondant les Burning Fingers, de revenir à ses  premières amours: le blues et la Stratocaster! Il a composé la plupart des morceaux des Burning Fingers. Ses influences principales sont: Stevie Ray Vaughan, Jimi Hendrix, Albert King, Buddy Guy, Kenny Wayne Shepherd, Chris Duarte, Joe Bonamassa et bien d'autres... 

 Sebastien

Alain Desmet (bass, back vocals)

Alain Desmet se passionne pour le blues dès l'âge de 10 ans: il  s'achète même à cet âge un harmonica  pour aborder la musique d'une manière "économique".  A quinze ans, un ami de son père lui fait découvrir ses disques de jazz: dès lors, Alain ressent le besoin de comprendre cette musique. A 18 ans, il profite de la guitare de son frère, pour reproduire quelques mélodies de folk Irlandais joués par un copain au banjo.

Après deux  années de guitare classique, il étudie l'harmonie du jazz en autodidacte puis rentre à l'école de musique "Jazz studio" à Anvers. Il délaisse la guitare  pour la basse en deuxième année pour dépanner différents groupes. Le rôle de bassiste, au service des autres musiciens, lui convient à merveille et il découvre en même temps le plaisir de jouer en public.

Il deviendra par la suite bassiste du groupe Marie Soft band  formé par Marie Sophie Talbot, pianiste et compositrice de talent, maintenant reconnue.

Le groupe fera plusieurs concerts dont le festival de jazz en Belgique.

Après une longue pause musicale, Alain intègre le groupe de jazz Pepper Jam en tant que guitariste. En 2012, il déménage en Ardèche, renoue avec la basse en 2013 pour rejoindre Sébastien Cauquil au sein des Burning Fingers.  

 Did 0443

Laurent Burcet (lead singer, guitar)

Après de nombreuses années passées en tant que fonctionnaire, Laurent démissionne en 2004 pour se consacrer entièrement à sa passion première: la musique. Il s'équipe de tout le matériel sono nécessaire pour se produire en solo dans les bars/restaurants, pubs, campings, gîtes, etc... Dans un style purement Pop/Rock il peut tout aussi bien chanter du Hallyday que du Bashung en passant par Dutronc ou Mitchell mais aussi en anglais (sa spécialité) de Elvis à Peter Gabriel, de Pink Floyd à Queen. Sa passion depuis toujours est les Beatles qu'il maîtrise parfaitement ayant fait des soirées entièrement consacrées aux Fab Four !

En juin 2020, il est contacté par les Burning Fingers  pour se joindre à eux en tant que chanteur lead et guitariste sur certains morceaux. Il est question aussi de participer à l'écriture de nouvelles compositions. Après un intense  boulot d'apprentissage du répertoire du groupe,  Laurent est déjà sur scène fin août 2020!

En bref, l'aventure continue. Elle est en train de s'écrire et n'est pas prête de s'arrêter!

Nouvelle photo1

 

Christophe Marc (drums)

Christophe est un batteur qui a l'expérience et l'amour du blues. Il apprécie particulièrement la musique de Stevie Ray Vaughan et c'est grâce à cette passion commune que lui et Séb s'étaient d'abord rencontrés autour d'une bière aux Vans, il y a aussi quelques années aussi. Notons qu'Alain a joué quelque temps avec lui dans une autre formation (Nos amis de Black Wolf), alors autant vous dire que lors de notre première répétition avec le nouveau line up, la section rythmique était déjà solide!  Christophe a débuté la batterie en 1988. Après plusieurs années de cours, il intègre notamment Tantaka, Tribute to Pink Floyd puis Black wolf et Lost for words.

Nos routes s'étaient croisées et ce n'est pas par hasard si  nous nous retrouvons au carrefour du blues pour poursuivre l'aventure des Burning Fingers!

Christophe possède beaucoup de qualités humaines et musicales et nous espérons qu'avec lui la route du blues sera longue!Mms img 153037129101 01 1

Philippe Heurtier (vocals, drums, synth...)

 Philippe Heurtier a été bercé très tôt par les mélodies des Beatles ; à 15 ans,  il commence une formation de batteur à l'école de musique de Morsang-sur-Orge, puis il poursuivra à l'incontournable école Agostini à Paris.

Par la suite, il officie dans plusieurs groupes en pleine période pop (entre 1973 et 1977) avec des reprises diverses (Beatles, Hendrix, Rolling Stones etc.) en s'affirmant aussi comme "vocaliste". Il se passionne ensuite pour le  (jazz) Rock symphonique et psychédélique (Yes,Genesis, Gentle Giant, Zappa...) avant la révélation du jazz "pur" et de ses standards.

Il se lance dans une carrière de musicien professionnel en 1988 au Portugal avec des standards de la chanson française cette fois. De retour en France en 1992, Philippe apprend le  clavier en autodidacte et devient "intermittent du spectacle": il enchaîne plus de 500 dates (Batterie/chant et Clavier/chant) jusqu'en 2009 où il officie dans la région toulousaine...

Enfin Philippe déménage dans le Sud-Est (en Ardèche) et en profite pour fréquenter dans la Drôme le JAV  (Jazz Action Valence) où il approfondie la théorie de l'harmonie. Il intègre une formation Salsa au clavier en 2011. Egalement compositeur (une cinquantaine de compositions à son actif), il crée des morceaux qui se nourissent de ces diverses influences... 

En 2013, il rencontre Sébastien Cauquil et Alain Desmet pour participer à la formation du groupe The Burning Fingers. L'entente entre les membres est tout de suite au rendez-vous. Philippe, d'abord claviériste/chanteur, a été le batteur et le chanteur du groupe de 2013 à 2019.

 Phil au festival Rocktambules